Coniféres

Le sapin

Les sapins sont des beaux conifères au port serré et

Sapin sous la neige

Sapin sous la neige

conique.

Il en existe plus de 50 espèces réparties aux régions tempérées et septentrionales de l’hémisphère nord dont 9 en Amérique du Nord, 4 au Canada et une seule espèce est indigènes au Québes, le sapin beaumier.

Les sapins poussent lentement à l’ombre des autres arbres puis se développent rapidement lorsque l’espace et le soleil devient disponible.

Les Sapins indigènes d’Amérique du nord

sapin espagne

sapin espagne

Le sapin beaumier

Abies Balsanea

Zone 1
Il atteint 15 à 20 mètres de hauteur et le tronc plus de 60 centimètres de diamètre.

Les cônes de 5 à 10 centimètres se dressent verticalement sur les rameaux. Ils murissent en automne et perdent leurs écailles, seul le rachis persiste jusqu’à l’été suivant.

Les aiguilles sont plates avec deux raies blanches en dessous. Les rameaux à l’ombre portent leur aiguilles sur deux rangées horizontales alors que ceux exposés au soleil en ont tout le tour de la tige.

L »écorce des jeunes sujets et lisse et vorte des vésicules de gomme de sapin qui est une oléorésine utilisée en optique et en pharmacie

Le bois ent utilisé pour la fabrication du papier et du bois de charpente. Les sapins servent d’arbres de Noël parce que une fois l’arbre coupé, les aiguilles tiennent mieux sur l’arbre que les épinettes.

Les sapins sont peu employés en aménagement paysager parce que les sujets adultes ont dendance à perdre leurs branches du bas. Cependant il existe des beaux cultivars nains et pleureurs dans nos pépinières.

Sapin de Corée

Sapin de Corée

Le sapin de l’ouest

Abies lasiocarpa

Zones 4 à 7
C’est l’équivalent du sapin beaumier pour les Montagnes Rocheuses

Le sapin du Pacifique

Abies amabilis

Zones 6 à 8
C’est un sapin géant que l’on rencontre que sur la côte du Pacifique

Le sapin de Vancouver

sapin beaumier

sapin beaumier

Abies grandis

Zones 7 à 9
C,est le plus grand des sapins. Il ne pousse que dans le sud de la Colombie Britanique et la Californie où il peut atteindre 75 mètres.

Le sapin concolor

Abies concolor

Zones 5 à 7
C’est un beau sapin bleu qui nous vient du Colorado. Les aiguilles sont 2 à 3 fois plus longues que celles du sapin beaumier. Il risque de subir des dommages sérieux lorsque l’hiver est très froid.

Le sapin Noble

Abies procera

Zone 6 à 8
C’est un sapin à la silouette étroite et élancée. Il peut atteindre 60 mètres.

Sapin beaumier

Sapin de l’ouest

Sapin de Vancouver

Sapin concolor

Les espèces exotiques et ornementales

sapin concolor

sapin concolor

Le sapin d’Espagne

Abies pinsapo

Zone 7 à 9
C’est une espèce européenne qui résiste bien aux sols pauvres et arides et calcaires. Il existe un cultivar au feuillage gris bleuté et à plus faible croissance.

Le sapin du Caucase

Abies Nordmanniana

Zone 5 à 7
C’est une espèce européenne qui forme une belle grande pyranide dense. Il y a des cultivars nains au feuillage doré

Le sapin blanc

Abies alba

Zone 5 à 8
C’est le sapin des forêts et montagnes d’Europe

Le sapin de Nikko

Abies homolepis

Zone 5 à 7
C’est une espèce japonaise surtout recommandée pour les parcs

Sapin de Vancouver

Sapin de Vancouver

Le sapin de Corée

Abies koreana

Zone 6 à 8
C’est une espèce asiatique qui produit des cônes bleu-violet dès qu’il atteint un mètre de hauteur

Sapin d’Espagne

Sapin de Corée

Les techniques de culture
Les sapins préfèrent les sols légèrement acides, riches et bien drainés. Conservez le sol exempt de toute plante au moins 50 cm autour du tronc lorsqu’ils sont jeunes. Il faut éviter les sols alcaline et les endroits exposés aux grands vents car l’enracinement des sapins est superficiel. Placez un paillis au pied des arbres.
La multiplication se fait généralement par semis sauf pour les cultivars ornementaux qui sont bouturés ou greffés

La récolte des graines se fait en automne, aussitôt que les cônes commencent à se désagréger et les graines sont conservées au congélateur à une température de -5 à -15 Celsius. Elles peuvent se conserver ainsi un an.

Les semis se font au printemps jusqu’à la mi-mai. Les graines sont trempées dans l’eau tiède pendant 24 heures. Puis on les mélange avec du sable humide constamment dans un bocal ou un sac de plastique. Au bout de 8 jours les germes sortent. Semez-les dans des plateaus de semis en les recouvrant de 1 centimètre de terre. Les planches de semis doivent être mi-ombragés. Vous pouvez aussi semer directement, sans traitement de prégermination dans l’eau mais la germination prendra 3 à 4 semaines.

Un premier repiquage se fait au bout d’un an puis ensuite la troisième année.

Le bouturage est utilisé pour la multiplication des variétés naines, tandis que le greffage est utilisé pour les variétés bleues, les formes pleureuses ou sur tige.

About the author

Charles

Leave a Comment