Aménagement potager

Choisir un récupérateur d’eau de pluie.

Au vingt et unième siècle, en pleine période de réchauffement climatique, s’il est une ressource à sauvegarder, c’est bien l’eau. Cette situation va nous obliger à réviser notre comportement par des actes civiques et responsables. Parmi les solutions pour économiser l’eau, nous pouvons limiter sa consommation, mais pas que. Nous pouvons aussi équiper la maison d’un récupérateur d’eau de pluie.

Les meilleur récupérateur d’eau de pluie

A quoi sert un récupérateur d’eau de pluie ?

Un récupérateur d’eau pluviale, comme son nom l’indique est un accessoire permettant de récupérer l’eau de pluie et de la stocker dans un réservoir, une citerne ou un tonneau. De grandes quantités d’eau peuvent être récupérées pour être utilisées en période de sécheresse. Que ce soit pour laver la voiture ou arroser le potager, cette eau non traitée avec des produits chimique est gratuite. Elle pourra aussi servir à alimenter le réservoir de la chasse d’eau ou a faire la mise au niveau d’une piscine. Elle pourra aussi être utilisée pour alimenter le lave linge, étant exempte de calcaire. Pour ce faire, un simple branchement a votre enrouleur de tuyau d’arrosage sera nécessaire.

Comment fonctionne un récupérateur d’eau de pluie ?

Récupérateur Eau de Pluie C’est un accessoire qui se branche directement sur la descente d’eau de la toiture de la maison, d’une cabane de jardin, d’un garage ou de toute autre couverture. Les plus courants sont les récupérateurs pour descente d’eau circulaire, on en trouve aussi pour les rectangulaire. il peuvent être en PVC ou en acier galvanisé. Pour ce qui est des récupérateurs d’eau en PVC, il en existe de plusieurs couleurs différentes pour une harmonisation parfaite. tous sont équipés d’un manchon, d’un robinet ou d’une vanne permettant de les raccorder à un réservoir de stockage.

Comment installer un récupérateur d’eau de pluie ?

La première chose à faire est d’acheter votre récupérateur d’eau de pluie en fonction de votre descente d’eau, qu’elle soit ronde ou rectangulaire, en PVC ou en acier galvanisé. Elle devra bien sur s’adapter a la dimension du conduit de la descente.

Les modèles PVC à emmanchement sont très simples a installer:

Mesurer la hauteur du manchon entre les deux emmanchements du récupérateur et couper une tranche de la descente d’eau de même valeur à la hauteur ou vous désirez l’installer. Desserrer les colliers de fixation de la descente d’eau et faites coulisser la partie inférieure vers le bas. Faites un montage à blanc sans colle et orientez la sortie d’eau du coté qui vous intéresse pour alimenter le réservoir. Faites des repères avec un marqueur sur la partie haute, la partie basse du conduit et sur le récupérateur. démontez et poncez au grain moyen les surfaces à coller, enduire de colle à PVC et assemblez rapidement. Resserrez les collier de fixation de la chéneau, c’est terminé.

Les modèles à écope pour conduit rectangulaire ou circulaire:

Pour ce modèle, aucun besoin de desserrer ou déposer la chéneau, tout se fait en place. Vous aurez besoin d’une scie cloche (parfois livrée avec le kit) et d’un tourne vis ou mieux, d’une visseuse électrique. Une fois defini la hauteur d’installation, percer un trou au diamètre de votre récupérateur. Emmanchez le dans ce trou, faites coulisser précautionneusement l’écope en caoutchouc (matière synthétique) enduite de savon liquide, orientez votre sortie. Fixez définitivement votre système de récupération d’eau de pluie a l’aide de deux vis auto-taraudeuses.

Réservoir récupérateur eau de pluie

Quel sont les avantage de récupérer l’eau de pluie ?

Les avantages d’utiliser l’eau de pluie sont nombreux, que ce soit d’ordre écologique ou économique:

  • Utilisation de l’eau de pluie au potager

C’est bien sur la première utilisation à laquelle on pense. L’eau du robinet et de plus en plus chère, au point que d’arroser ses légumes avec cette eau augmente sensiblement le prix de revient de ceux ci. Un potager représente une consommation de plusieurs mètres cubes d’eau, voire même plusieurs dizaines de mètres cubes par an. De plus, bien que qualifiée de non potable, l’eau pluviale est exempte de chlore et autres produits chimiques ajoutés. Vos cultures bio ne s’en sentiront que mieux, la qualité gustative de vos fruits et légumes sera bien meilleure. En raccordant le système d’irrigation goutte à goutte du potager à votre réservoir d’eau de pluie, partir en vacances n’est plus un problème.

Au jardin d’agrément

L’eau non calcaire récupérée pourra servir entre autres choses à aliment le brumisateur de terrasse qui ne sera pas encombré par les minéraux. Il en va de même pour compenser le niveau de la piscine hors sol tubulaire mis a mal par l’évaporation.

  • Laver la voiture à l’eau de pluie

C’est bien sur plus économique de laver sa voiture avec de l’eau de pluie plutôt qu’avec l’eau du réseau beaucoup plus onéreuse. Un autre avantage au quel on ne pense pas toujours réside dans le fait que l’eau pluviale n’est pas calcaire. En conséquence, vous aurez une voiture beaucoup plus propre et brillante bien plus longtemps. Vous aurez beaucoup moins de traces au séchage et elle sera beaucoup plus facile à essuyer.

  • Alimenter les sanitaires et la machine à laver à l’eau pluviale

La consommation d’eau dédiée aux sanitaires et au lavage représente une facture non négligeable dans toute habitation. L’eau de pluie est réputée pure, bien que classée non potable. Elle peut fort bien être utilisée hors consommation humaine. Suivant l’installation de votre cuve d’eau de pluie, vous pourrez aisément l’utiliser pour alimenter votre chasse d’eau et votre lave linge. Exempte de calcaire, elle protégera votre installation et votre machine à laver. Le linge sera plus souple et soyeux, bref, que des bénéfices.

Récupérer l’eau de pluie, un geste citoyen !

Les saisons sont de plus en plus décalées, les périodes de sécheresse et de canicule de plus en plus fréquentes et de plus en plus importante. En conséquence, Il est judicieux que chacun participe à son niveau aux économies d’eau. En récoltant l’eau de pluie, vous économisez d’autant l’eau puisée dans les nappes phréatiques qui sont les principales réserves d’eau douce. Pour exemple si on considère que cent foyer récupèrent 2.5 mètres cubes d’eau pluviale, c’est, c’est l’équivalent du volume d’une piscine olympique économisé.

Cette eau étant captée et stockée, elle, ne participera pas à la pollution des fleuves. En effet, l’eau de ruissellement qui rejoint et alimente nos cours d’eau se charge de polluants au contact du sol ( insecticides, désherbants, hydrocarbures etc…)

Au même titre utiliser un robot tondeuse électrique rechargeable évite toute pollution sonore et atmosphérique.

 

 

Leave a Comment