Coniféres

Les pruches

 

tsuga-canadensis

tsuga canadensis

Les différentes variétés de Pruches

Il existe 9 espèces de pruches toutes originaires de l’hémisphère nord principalement d’Amérique du Nord et d’Asie. Elles sont très décoratives avec leur silouette irrégulière et leur branches légèrement retombantes. Elles poussent dans des endroits frais, au sous-sol rocheux et constamment humide. Elles n’aiment pas l’air chaud et sec des villes et les endroits trop dégagés en plein vent. Elles acceptent l’ombre, avec les ifs, ce sont les conifères qui poussent bien sous les gros arbres. Il a généralement qu’un seul tronc bien droit et peut atteindre plus de 60 mètres. Le bois de pruche est résistant à l’humidité, il est donc employé pour les traverses de chemin de fer ou comme bois brut.

Les feuilles sont aplaties, lancéolées avec le bout échancré et un pétiole filiforme. Le dessous est marqué par deux lignes blanchâtres de chaque côté de la nervure principale. Elles semblent disposées de chaque côté du rameau.

La pruche est riche en tanins et a été longtemps employée comme source de tanins industriels

La pruche du Canada

tsuga-canadensis

tsuga-canadensis

Tsuga canadensis

Zones 3 à 8
Sous sa forme jeune il est le conifère le plus gracieux. Les branches sont grêles et flexibles, perpendiculaires au tronc. Le feuillage aplati comme les sapins retombe aux éxtrémités. La pousse terminale est flexible et légèrement courbée par le sens du vent dominant. La pruche pousse bien dans divers sols mais préfère ceux humides dans un environnement frais. Sa croissance est lente.

Il en existe plusieurs cultivars horticole. La variété « Jeddeloh » est naine. à croissance lente, au port étalé avec le sommet aplati, comme un nid. Il atteint 1 mètre de hauteur avec un étalement de 2 mètres. Le cultivar « Bennett » lui ressemble beaucoup.

La variété pleureuse atteint 2 mètres de hauteur par 5 mètres de largeur. Il a lui aussi une croissance lente.

La variété « auréa » a un feuillage doré, elle atteint plus de 5 mètres de hauteur par 3 mètres de diamètre

Il est multiplié par bouturage des jeunes pousses en été et par semis.

La pruche de la Caroline

tsuga-diversifolia

tsuga-diversifolia

Tsuga canaliniana
Originaire du sud-est des États-Unis, elle peut atteindre 20 mètres de hauteur. Elle fait un bel arbre de jardin. Son écorce mature est fissurée, brun pourpre qui contraste avec le jeune feuillage vert chatoyant.
Zones 5 à 7

La pruche de Chine

Tsuga chinensis

Il atteint plus de 20 mètres dans sa Chine natale mais demeure arbustif au jardin. Il figure en bonne place dans les jardins japonais où il ne dépasse pas 4 mètres de hauteur. Comme toutes les pruches il a un port élégant.
Zones 6 à 10

tsuga-heterophylla

tsuga-heterophylla

La pruche du Japon

Tsuga diversifolia

Zones 5 à 7

La pruche de l’Hymmalaya

Tsuga dumosa

Zones 5 à 7

La pruche de Forrest

Tsuga forrestii

Zones 5 à 7

La pruche de l’ouest

tsuga-mertensiana

tsuga-mertensiana

Tsuga heterophylla

Natif de l’ouest du Canada, il atteint plus de 60 mètres de hauteur, mais il demeure plus petit en culture. C’est essentiellement un arbre pour les grands parcs.
Zones 6 à 10

La pruche subalpine

Tsuga mertensiana

Cette pruche atteint entre 15 et 45 mètres de hauteur selon l’environnement dans lequel il est cultivé. Il a un port étroit et rectiligne avec un port colonnaire. Ses rameaux sont courts et retombants. Il aime les climats maritimes côtièrs de l’ouest du Canada. Elle est de croissance lente. Il craint la pollution et la sécheresse.
Zones 4 à 9

La pruche de Seibold

Tsuga seiboldii

Zones 6 à 8

About the author

Charles

Leave a Comment