Coniféres

Le thuya

Les thuyas sont parmi les conifères les plus utilisés en aménagement paysager.

Il en existe 6 espèces dont deux sont indigènes au Canada.

Les thuyas indigènes

Le cèdre de l'ouest

Le cèdre de l’ouest

Le cèdre blanc

Thuja occidentalis

Zone 3
Il atteint 20 mètres de hauteur et le tronc plus de 30 centimètres de diamètre, mais il peut atteindre plus de 25 mètres avec un tronc de près de 1 mètre de diamètre. Il pousse naturellement dans les endroits marécageux, là où l’eau est modérément acide et le sous-sol calcaire. Il pousse aussi dans les sols secs et très peu profonds qui recouvrent les roches calcaires, mais il croît alors très lentement.

En aménagement paysager, la variété indigène est surtout utilisé pour faire des haies de cèdres. Il existe des nombreux cultivars compacts, fastigiés, globe, nains ou dorés.

Le cèdre blanc

Le cèdre de l’ouest

Thuja plicata

Zone 5
Il atteint 50 mètres de hauteur et le tronc peut avoir 3 mètre de diamètre. Il pousse dans les régions côtières de la Colombie Britanique. Il produit une importante quantité de bois d’oeuvre pour les bardeaux, poteaux, embarcations, serres, fenêtres et revêtements extérieurs. Il est d’abord conique, puis il devient colonnaire avec l’âge.

Cèdre de Chine

Cèdre de Chine

En aménagement paysager, il est surtout utilisé comme arbre ou arbuste spécimen ou pour les haies très hautes. Il en existe des cultivars nains « Rogersii » et dorés; « Aurea », « Stoneham Gold » et Collyer’s Gold »

Le cèdre de l’ouest

Les espèces exotiques
Le cèdre de Chine
Thuja orientalis

Zone 6
Il est facile à distinguer, ses rameaux se placent à la verticale. Il faut le planter en situation ensoleillée et abritée. Il est de croissance lente et peut atteindre 10 à 15 mètres. L’arbre se dégarnit en vieillissant. Le feuillage tourne au bronze en hiver.

En aménagement paysager, ce sont ses cultivars nains ou dorés qui sont surtout employés

Le cèdre de Corée

Thuja koraiensis

Zone 6
C’est un petit conifère érigé et parfois arbustif ou rampant Il atteint à peine 3 à 10 mètres. Son feuillage sent les amandes lorsqu’il est froissé.

En aménagement paysager, il est rare et très peu utilisé.

Cèdre de Chine

Le cèdre blanc

Le cèdre blanc

Les haies de Thuya

Le cèdre blanc est sans nul doute le conifère le plus utilisé pour faire des haies permanentes et opaques.
Avec la venue de producteurs de cèdres cultivés, il peut aujourd’hui se planter durant toute la belle saison, de mai à octobre. Il suffit de bien préparer sa fosse de plantation avec un bon sol et de la mousse de tourbe, de bien arroser par la suite la plantation de première année. Les plants sont placés serrés pour avoir une haie compacte le plus tôt possible.

La taille peut se faire en mai, juin, juillet et septembre. Une fertilisation granulaire annuelle au 14-7-14 est faite en mai. Quelques fertilisation foliaires au 30-10-10 peuvent être faites en juin et juillet.

La multiplication des thuyas (cèdres)

Semis

Le semis est la seule méthode rationnelle pour les espèces. On recueille les semences lorsque les petits cônes s’ouvrent, soit à peu près en octobre. Laissez finir de sécher les cônes dans un endroit aéré où les graines tombent généralement toutes seules. Conserver les graines au réfrigérateur (2 à 5 Celsius) pendant tout l’hiver. On sème en avril-mai en plates bandes ou en mars en serre. Faites prégermer la semence dans du sable humide. Semez lorsque les germes apparaissent, ce qui prend une semaine ou deux pour les T. occidentalis et 3 à 4 semaines pour les T. Orientalis

La capacité germinative des T. occidentalis dure environ 2 ans et celle des T. orientalis un an.

Bouturage

Les boutures de toutes les variétés reprennent bien lorsqu’elles sont coupées en août-septembre et repiquées en couches froides ou en caissettes en serre. Plantez-les en plein champs le printemps suivant.

About the author

Charles

Leave a Comment