Le jardin en mai

Si au cours des mois précédents, vous avez travaillé avec méthode et assiduité, au mois de mai votre jardin sera déjà bien développé. Au nord du pays, le printemps est bien là, tandis que, dans le Midi, on entrevoit déjà l’été.

Fleurs à bulbes :
D’une année sur l’autre les bulbes vous donneront toujours les mêmes satisfactions.
Laissez sécher sur place les tulipes ou les jacinthes et ne les déterrez qu’après le mois de juin.
De même, laissez les touffes de feuillage fanées des narcisses ou des perces neiges, afin que les pieds se multiplient et continuez à les arroser avec de l’engrais liquide pour qu’ils reconstituent leurs réserves.
Pensez à planter les bulbes à floraison estivale et automnale comme les alliums, les anémones, les cyclamens, les iris ou les lys par exemple.

Les vivaces :
Attention aux gastéropodes.
Placez des pastilles contre les limasses autour des delphiniums et autres primevères.
Commencez à tuteurer les sujets de grande taille comme les lupins pour éviter que le vent ne les courbe.
Plantes annuelles
Il est l’heure de repiquer les plantes annuelles qui ont été cultivées en serre.
Pour les ibérides et les alysses, semez-les directement en terre.
Le calendrier du jardin : Mai
Accueil
Les bulbes, vivaces, plantes annuelles
Bordures, haies, plantes grimpantes, fleurs, jardinières et balcons
Les plantes d’intérieur
Les plantes aromatiques, légumes, fruit et verger.

Semis et divisions :
Semez en pleine terre : anémones, capucines, ipomées, pavots annuels, coquelicots, scabieuses, soucis, zinnias, bleuets, cosmos, gypsophile, lin, immortelles, nigelles, alysses, gaillardes, lavatères, oeillets d’Inde et tournesols
Faites des boutures d’hortensia et de lilas
Marcottez des pousses de chèvrefeuille afin d’obtenir de nouveaux plants
Laissez les muscaris monter en graines et récupérez les afin de les re-semer où vous le souhaitez

PLlantations :
Replantez à l’ombre le muguet en pot que vous avez acheté ou que l’on vous a offert dès que les fleurs sont fanées
Rempotez les géraniums de l’année précédente
Plantez les bulbes d’été : anémones, bégonias tubéreux, cannas, crinums, crocosmias, freesias, glaïeuls, lis, renoncules, tigridias …
Plantez les plantes de massifs telles que les bégonias, fuchsias ou géraniums
Plantez les rosiers et es arbustes en conteneurs
Planter des arbustes, conifères et arbustes à feuillage persistant ainsi que les palmiers
Plantez les dahlias en première partie du mois en n’oubliant pas d’installer à la même occasion les tuteurs qui les maintiendront au moment de la floraison
Repiquez les premiers semis réalisés en intérieur en les pinçant pour favoriser une belle ramification
Plantez de la lavande

Entretien :
Coupez les tiges fanées des narcisses et tulipes mais laissez les feuilles
Supprimez les branches mortes de vos hortensias
Taillez les branches des arbustes à floraison printanière (forsythias, jasmin d’hiver, groseilliers à fleurs, cognassier du Japon…) afin de réduire les plantes d’environ un tiers pour garantir la floraison de l’année prochaine
Désherbez au pied des arbres et arbustes
Taillez les haies et arrosez régulièrement celles plantées récemment
Supprimez les gourmands qui se forment sur les rosiers
Binez au pied des rosiers
Fertilisez vos rosiers avec de la poudre d’os ou de l’engrais spécial rosiers
Traitez si besoin contre les limaces et les pucerons
Retirez de terre les bulbes de printemps qui seront conservés au sec et dans le noir
Apportez de l’engrais complet aux pieds des conifères et des arbustes
Rabattez les branches de lilas ayant fleuries d’un tiers
Coupez les fleurs fanées des azalées, camélias, pivoines et rhododendrons
Tuteurez les delphiniums et les iris
Pensez à fixer vos plantes grimpantes au fur et à mesure de leur pousse
Traitez 2 fois dans le mois les rosiers conte les maladies, ainsi que vos roses trémières souvent atteintes par la rouille
Apportez de l’engrais aux pieds de vos plantes de bruyères
Dans les régions chaudes, supprimez les palmes sèches des palmiers.