Blog

Comment prendre soin de ses arbres chaque année ?

Bien soigner vos arbres tous les ans est nécessaire à leur bien-être. Comme pour tout être vivant, de bons soins leur sont nécessaires pour bien grandir lorsqu’ils sont encore fragiles et jeunes. Découvrez les conseils essentiels à savoir pour vous occuper correctement de vos arbres, jeunes ou plus âgés.

Les essentiels pour prendre soin de vos arbres

Il est essentiel de prendre soin correctement de vos arbres qu’il s’agisse de conifères, de fruitiers, etc., pour leur assurer une bonne croissance. Parmi les soins nécessaires se trouvent l’élagage, l’arrosage ou le retrait des mauvaises herbes. Nous vous invitons à prendre contact avec une entreprise d’élagage en Gironde pour vous renseigner sur les bons moments de l’année pour procéder aux soins. On recommande aussi de faire appel à un professionnel de l’élagage pour couper et tailler les arbres de grande envergure.

Elaguage acrobatique

Le soin des arbres en hiver

Vos arbres peuvent profiter de votre aide lorsque vient l’hiver pour traverser au mieux cette saison de dormance et être florissants à l’arrivée du printemps. La première chose à laquelle il convient de faire attention est d’éviter les amas de neige. Bien que certains arbres soient adaptés à l’hiver, la neige peut devenir une vraie source de soucis. En effet, elle peut cacher des rongeurs qui grignotent l’écorce et les branches des jeunes arbres, mais le froid peut aussi stopper la croissance de l’arbre. Si vous avez récemment planté des arbrisseaux, enveloppez au moins les branches situées sur la partie basse pour les protéger. Un élagage est également nécessaire pour renforcer vos arbres, mais mieux vaut confier cette opération à des arboriculteurs professionnels. Si vous avez des arbres sensibles au froid, mieux vaut les emballer dès l’automne. Cette opération empêche la neige d’endommager et de courber les branches en plus de protéger les bourgeons et les feuilles de la glace/du vent.

Le soin des arbres au printemps

Dès l’arrivée du printemps, commencez par fertiliser vos arbres, puis recouvrez le tour du tronc avec du paillis. Assurez-vous également d’utiliser du pesticide sur les jeunes plants pour éliminer les œufs d’insectes qui se seraient installés sur ou sous l’écorce. Profitez de ce moment de l’année pour découper les branches à l’aide d’outils bien affûtés et stérilisés. Le temps que la partie coupée devienne saine, nettoyez-la avec un couteau, puis appliquez sur la plaie un gel d’obturation. Utilisez ensuite des vis à bois ou un collier pour maintenir la branche.

Focus sur l’élagage

L’élagage d’un arbre est une opération qui consiste à couper partiellement ou totalement les branches. Cette tâche contribue grandement au bien-être du plant, mais elle peut également être effectuée à des fins de sécurité. Vous évitez ainsi de voir des branches toucher des fils électriques.

La fréquence de l’élagage

Élaguer les arbres fruitiers à l’instar des cerisiers, des poiriers ou des pommiers à la fin de l’hiver contribue à l’amélioration de la production de fruits. Il s’agit de retirer certains bourgeons et de limiter les branches d’un an et plus pour encourager l’arbre à mettre son énergie dans la qualité et la taille de ses fruits. Sachez par ailleurs que l’élagage des arbres doit se faire une à deux fois par an, pas plus. Cette action permet de contrôler efficacement la croissance d’un arbre, mais aussi de faire en sorte qu’il maintienne une constitution solide qui lui permettra de faire face aux éléments. Nous vous recommandons fortement de faire appel à un expert si vos arbres affichent une taille imposante ou que vous n’avez pas la main verte. Ainsi, vous serez sûr de profiter d’un travail réalisé à la perfection et vous pourrez profiter de votre bel arbre pendant plusieurs années.

La réalisation de l’élagage

L’élagage peut être ornemental, car la taille de formation ne devient plus indispensable au bout de quelques années. En fonction de vos besoins, demandez aux professionnels de passer à l’élagage structurel. Il se chargera de couper les branches saines pour maintenir la structure de l’arbre ou pour des questions de sécurité. Pour éviter les risques d’infection, il est important de ne pas couper les branches qui font plus de 4 cm de diamètre, mais aussi plus de 20 % des ramures. Une taille de croissance, quant à elle, aide l’arbre à se développer et à avoir une structure optimale. Pour bien effectuer cette opération, maintenez toujours l’axe central (de la flèche terminale jusqu’au tronc), puis retirer les branches concurrentes. Identifiez par la suite celles qui sont primaires qui deviendront les branches principales du plant. Il s’agit de celles qui poussent autour de l’axe principal. Elles forment également un axe de 45 °C par rapport au tronc. Faites en sorte que les branches du bas soient plus longues, puis taillez le tiers en commençant par les plus basses pour élever la couronne tous les ans.

Les arbres qui méritent un entretien important

Certains arbres demandent plus d’entretien que d’autres. En matière d’élagage, les techniques utilisées varient en fonction de l’âge, des essences, de la hauteur de l’arbre et de l’environnement dans lequel il est planté.

Les différentes essences d’arbres

Le type de taille est différent en fonction des différentes espèces d’arbustes et d’arbres. Pour les résineux, l’élagage doit être réalisé environ tous les 3 ans, de préférence en l’automne ou au printemps pour les sapins. La réglementation devient particulièrement stricte pour les variétés de taille plus importante et nécessite une taille en hauteur. Les feuillus, pour leur part, doivent suivre une taille de formation dès leur plus jeune âge, puis une taille d’entretien lorsqu’ils deviennent adultes. Quant aux fruitiers, un entretien régulier est nécessaire pour favoriser les fruits d’une année sur l’autre. Ils doivent bénéficier d’une taille de formation et d’entretien après la fructification.

L’environnement d’implantation

L’implantation d’un arbre est déterminante pour la technique de taille à mettre en œuvre. En effet, le traitement ne sera pas le même pour un arbre isolé et pour des plants disposés en haie. Prenons l’exemple des haies qui font en général 50 cm à 2 mètres de hauteur. Leur taille consiste à les entretenir avec un taille-haie, une tronçonneuse ou un sécateur à faire une à deux fois par an. L’opération passe par le retrait des branches disgracieuses, mortes et malades, mais aussi par celui des fleurs fanées.

Leave a Comment