Le jardin en avril

Le jardin en avril
Évaluer cet article

Avril et mai, sont par excellence, le mois des semis et des repiquages mais il y a beaucoup d’autres choses à faire et vous aurez souvent une bonne raison de travailler dans votre jardin.

Semis et divisions :
Poursuivez le semis des annuelles rustiques en extérieur.
Semez les graminées annuelles.
Préparez vos pots. Remplacez la terre par un mélange de terreau, de tourbe et de sable à part égale.
Si le pot est trop gros, ne changez que la terre de surface (le premier tiers au moins).
Vérifiez que tous vos pots possèdent bien un trou de drainage. Si ce n’est pas le cas, faites-en un ou changez de pot.
Semez sous abri : célosies, coleus, zinnias, verveines et lobélias
Semez en pleine terre : anémones, capucines, ipomée, pavots annuels, coquelicots, scabieuses, soucis, bleuets, cosmos, gypsophile, lin, immortelles, nigelles, alysses, gaillardes et tournesols
Semer les bisannuelles telles que myosotis et pensées
Divisez les pieds de lavande et les primevères
Divisez les tubercules de bégonia et canna
Divisez les dahlias dès que les pousses font 5 cm

Plantations:
– vous pouvez finir de planter des arbustes, conifères et arbustes à feuillage persistant
– vous pouvez maintenant planter les arbustes en conteneur
– plantez les vivaces
– plantez les bulbes d’été : anémones, bégonias tubéreux, cannas, crinums, crocosmias, freesias, glaïeuls, lis, renoncules, tigridias.
Plantez de la lavande
Plantez les dahlias en deuxième partie du mois en n’oubliant pas d’installer à la même occasion les tuteurs qui les maintiendront au moment de la floraison
Plantez pâquerettes, primevères et pensées vendues en mottes
Repiquez en fin de mois les premiers semis réalisés en intérieur
Plantez les camélias dans une terre acide (terre de bruyère) et à l’abri des rayons directs du soleil en été.

Entretien :
– supprimez les gourmands qui se forment sur les rosiers
– coupez les feuilles fanées des fougères et herbes d’ornement
– fertilisez vos rosiers avec de la poudre d’os ou de l’engrais spécial rosiers
– taillez les bruyères à floraison hivernale
– apportez de l’engrais complet aux pieds des conifères
– une fois la floraison des arbustes à floraison printanière terminée (forsythias, jasmin d’hiver, groseilliers à fleurs, cognassier du Japon…) taillez les branches afin de réduire les plantes d’environ un tiers afin de garantir la floraison de l’année prochaine – si cela n’est déjà fait, taillez les arbustes à floraison estivale (althéa, buddléia, hibiscus, callicarpas, bignones, spirées, tamaris…) qui fleurissent sur le bois de l’année
– taillez les vieilles branches des fuchsias à raz du sol
– pensez à arroser régulièrement les plantes installées en hiver pour favoriser la reprise
– coupez les tiges fanées des narcisses et tulipes mais laissez les feuilles
– palissez les rosiers grimpants
– taillez les clématites à floraison printanière
– pour avoir des hortensias bien bleus, il est nécessaire d’épandre du sulfate d’alumine au pied des plantes
– nettoyez les massifs de vivaces en supprimant les tiges et feuilles fanées et en desherbant.

Rosiers :
Vaporisez les rosiers avec un fongicide traitant les taches noires du rosier.
Traquez les pucerons. En traitant dès leur première apparition, vous éviterez l’invasion.
Palissez les rosiers grimpants.