Blog

Quels sont les différents usages d’une citerne à eau ?

Une citerne à eau est un aménagement pratique, tant pour les particuliers que les entreprises. Elle permet de stocker ou transporter de grands volumes d’eau. Proposée sous différentes formes et dans différents matériaux plus ou moins résistants, elle offre un usage diversifié.

Citerne à eau : sécuriser un site à risques

La citerne à eau permet de sécuriser un site présentant des risques d’incendie. La détention d’une cuve comportant un très grand volume va notamment faciliter l’intervention des pompiers lorsque la source d’eau sur les lieux est insuffisante.

Ce sont surtout les entreprises qui prévoient ce type d’aménagement en raison de leur situation géographique. Ainsi, utilisez une citerne à eau si vous estimez que le réseau d’eau est trop éloigné du site ou insuffisant en débit ou en volume.

Même s’il n’existe pas de réglementation spécifique en la matière, le Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) local recommande ce type d’installation en cas de sinistre. Pour éteindre un feu moyen et en limiter la propagation, un débit de 60 m³ d’eau par heure est nécessaire. Et il faut en moyenne 2 h pour maîtriser le feu. Les sites à risques devraient ainsi disposer d’une réserve d’eau de 120 m³. La capacité recommandée peut augmenter si le SDIS local l’estime nécessaire.

Citernes à eau enterrés

Transporter de grandes quantités d’eau

Une citerne à eau peut facilement être installée sur le plateau d’un camion, une remorque, une benne de 4 X 4, ou encore dans un bateau pour transporter une grande quantité d’eau.

Cela évite d’utiliser un camion-citerne, dont le coût de location ou d’achat peut être conséquent. Après l’utilisation nécessaire, le véhicule peut être réaffecté à son usage normal.

Une citerne à eau pour stocker l’eau de pluie

De plus en plus de particuliers utilisent les citernes pour stocker l’eau de pluie. Le réservoir d’eau est relié aux gouttières afin de récupérer l’eau qui s’est déversée sur le toit. Cette solution est avantageuse sur de nombreux points.

Pourquoi récupérer l’eau de pluie ?

Le prix de l’eau potable étant de plus en plus élevé, récupérer l’eau de pluie est avant tout un moyen de faire des économies. Sachant que l’on utilise chaque jour entre 150 à 200 litres d’eau et qu’un foyer de quatre personnes dépense entre 500 à 700 euros par an, le stockage d’eau de pluie permet de réduire significativement sa consommation d’eau.

C’est une eau gratuite et sans calcaire. Elle n’attaque donc pas les canalisations avec du tartre. C’est aussi une solution écologique. En effet, la récupération d’eau de pluie va nécessiter moins d’énergie comparée au pompage et la filtration nécessaire à la récupération d’eau dans les nappes phréatiques.

C’est une solution d’autant plus intéressante sachant que nous bénéficions d’une pluviosité favorable en France. Dans certaines communes, il est même obligatoire d’installer une citerne à eau afin de pousser les habitants à utiliser l’eau de pluie pour couvrir une partie de leurs besoins domestiques.

Les usages de l’eau de pluie

L’eau de pluie contenue dans une citerne n’est pas potable. En effet, elle ne fait l’objet d’aucun contrôle de qualité, puisqu’elle n’est pas gérée par le réseau de distribution d’eau. Elle peut également contenir différentes substances toxiques (moisissures, produits chimiques, polluants atmosphériques…), en s’écoulant sur la toiture et la chaussée.

Son stockage dans une citerne peut également favoriser le développement de certaines bactéries. Il est donc déconseillé de boire de l’eau de pluie, de l’utiliser pour la cuisine ou pour l’hygiène corporelle. En revanche, elle est adaptée pour d’autres usages comme :

  • le lavage de la voiture,
  • l’arrosage du jardin,
  • le nettoyage des sols,
  • la chasse d’eau,
  • etc. citerne à eau exterieure

Où disposer la citerne à eau ?

La citerne peut être placée à différents endroits. Vous pourrez notamment opter pour un modèle à poser hors-sol ou encore enterré.

Une installation enterrée

La citerne peut être enterrée en extérieur, dans le jardin par exemple, ou encore en intérieur, dans le garage. Ce système permet un usage plus étendu de l’eau de pluie pour le logement. Il permet une utilisation toute l’année, même en hiver. En revanche, il présente un coût important, car il nécessite certains travaux d’aménagement. L’installation de la citerne devra alors être faite par un spécialiste qui procédera en plusieurs étapes :

  • déterminer l’emplacement et creuser le trou qui va recevoir la citerne,
  • mettre la citerne en placement,
  • réaliser les raccordements nécessaires (toilettes, machine à laver…).

Une installation hors-sol

Vous pourrez également choisir un modèle de citerne à poser dans le jardin, dans la cour, ou à adosser contre la maison. La surface sur laquelle elle va être placée doit être parfaitement plane et solide.

Contrairement à la citerne enterrée visant à utiliser l’eau en intérieur, l’eau de pluie stockée dans une citerne hors-sol va servir à un usage extérieur, pour laver la voiture ou encore pour arroser le jardin.

Ce système est plus facile à mettre en place. Vous pourrez transporter vous-même la citerne et la poser à l’emplacement de votre choix. La majorité du temps, les vendeurs fournissent directement le kit nécessaire pour faciliter le raccordement aux gouttières. Un robinet intégré à la cuve permet de distribuer l’eau.

En revanche, la citerne est constamment exposée aux rayons du soleil, ce qui à terme peut dégrader l’installation ainsi que la qualité de l’eau.

Installer la citerne à eau sur le toit

C’est une autre solution qui est très utilisée dans des villes comme New York. En effet, l’ancien système d’alimentation en eau de la ville ne permettait pas d’avoir la pression nécessaire pour alimenter les habitations.

L’idée est alors de faire fonctionner le système comme un château d’eau, en reliant la citerne aux différents appartements du bâtiment. Il faudra néanmoins faire appel à un professionnel pour s’assurer que le toit est bien en mesure de supporter le poids de la citerne, mais aussi pour réaliser toute l’installation.

Comment choisir une citerne à eau ?

Si vous comptez l’utiliser pour stocker l’eau de pluie, vous devez prendre en compte différents facteurs comme la pluviométrie de votre région, ainsi que la surface servant à récupérer l’eau (la toiture). Dépendant de ces facteurs, la quantité d’eau de pluie que vous pourrez récupérer va varier. Il est également important de déterminer vos besoins pour choisir la capacité de la citerne.

Vous devez également tenir compte de la réglementation entourant le stockage et le transport de liquides. Si la citerne vise à stocker de l’eau potable, elle doit répondre à la norme 2002/72/CE.

Notez par ailleurs qu’il est proscrit de mettre en contact le réseau de distribution d’eau avec le réseau d’eau de pluie que vous venez de mettre en place, afin d’éviter de contaminer le réseau public.

Leave a Comment