Blog

Pour se protéger du vis-à-vis : quel brise-vue installer ?

Les quartiers résidentiels se densifiant, le vis-à-vis est un phénomène de plus en plus courant. Heureusement, pour se cacher des regards indiscrets, différentes options de brise-vues existent, avec des propriétés plus ou moins occultantes selon les matériaux utilisés.

Alors, entre haie synthétique ou haie naturelle, canisse de bambou ou d’osier et brise-vue en pvc : quelle option choisir pour profiter de son espace de vie en toute intimité ?

Le brise-vue façon haie artificielle

Le brise-vue qui rencontre un succès croissant ces dernières années est la haie artificielle. Avec son aspect naturel, cette solution aussi esthétique que pratique vous protège des regards tout en apportant un élément décoratif à votre extérieur. De plus, elle se superpose aisément à une clôture de jardin déjà existante en se fixant avec des fils de fer sur treillis. Généralement vendue sous forme de rouleau, elle présente un pouvoir occultant de 80% à 100%.

Les plus exigeants d’entre vous trouveront notamment chez France Haie fabricant de haie artificielle toute une gamme de haies synthétiques plus vraies que nature. Elles sont ici entièrement traitées anti-UV dans la masse, et non en surface, ce qui fait toute la différence !

Le brise-vue en canisse de bambou

Autre moyen pour se préserver du vis-à-vis : la canisse en bambou. Ici l’occultation oscille entre 50 à 70% selon l’écartement entre les branches de bambou. Facile à poser et esthétique, ce type de canisse apporte du charme à votre extérieur grâce à l’aspect naturel du bois. Vous pouvez d’ailleurs accrocher, aux pieds des canisses, des pousses qui s’épanouiront par la suite autour des rondins de bambou.

Il s’agit d’un excellent brise-vent qui peut supporter les rafales fortes et régulières. Cependant, malgré des traitement anti-UV et d’imperméabilisation, les canisses en bois résistent moins longtemps que les haies artificielles. Elles ont tendance à ternir et nécessitent donc d’être remplacées plus souvent.

Les autres brise-vues les plus répandus

Il existe également d’autres façons de clôturer visuellement son jardin parmi lesquelles nous retrouvons :

  • Les brise-vues naturels que sont les canisses en osier, en roseau ou en noisetier par exemple. Elles disposent des mêmes propriétés que les canisses en bambou ;
  • Les haies naturelles, esthétiques mais très gourmandes en entretien. Selon leur nature, elles nécessitent d’être arrosées et taillées plus ou moins régulièrement ;
  • Les cache-regards synthétiques, facilement identifiables en raison de leur PVC de couleur verte. On les retrouve couramment sur les balcons ou les terrasses des immeubles en centre-ville. Fabriqués en maille tressée ou en canisses souples, ces brise-vues s’avèrent très fragiles. Ils tendent à se décolorer rapidement avec l’ensoleillement et se cassent facilement.

Conclusion

Il existe de nombreuses solutions pour se protéger de la curiosité des voisins et des passants. Synthétiques, en bois, en pvc, ou avec arbustes, les brise-vues vous permettent de ne plus vous soucier du vis-à-vis tout en embellissant votre extérieur. Parmi toutes les options qui s’offrent à vous : aspect, qualité d’occultation, facilité d’entretien, il semblerait impossible que vous ne trouviez pas la solution idéale pour vous !

Leave a Comment