Blog

Trois critères pour choisir votre carrelage extérieur !

salon de jardin

Le carrelage est l’une des meilleures alternatives pour le revêtement extérieur d’une terrasse. Il se doit d’être esthétique, mais aussi robuste pour résister aux intempéries. Ainsi, au moment de l’achat, vous devrez prêter attention à certains paramètres. Voici quelques critères pour choisir efficacement vos carreaux.

Les matériaux

Une large variété de matériaux est utilisée pour le carrelage pour sol. Pour votre terrasse, choisissez celui qui s’adapte le mieux à l’usage prévu. De manière générale, les revêtements en grès cérame pleine masse sont très recommandés pour le carrelage sol extérieur. Très résistant, ce matériau est idéal pour les zones de passage important.

Il est donc parfait pour les abords de piscine comme à la terrasse de jardin. Vous pouvez également opter pour sa déclinaison en grès cérame émaillé. Il est moins robuste, mais offre plus de possibilités pour les décors et motifs.

Vous trouverez également des carreaux en granit ou en marbre. Chacun de ces matériaux possède des avantages et inconvénients qu’il faut prendre en compte. Ainsi, pour vous assurer de choisir le bon revêtement, n’hésitez pas à contacter un professionnel.

Les formats

La taille et la forme de vos carreaux extérieurs sont importantes pour l’aspect esthétique de votre terrasse. Vous pouvez les choisir selon votre goût, mais vous devez aussi tenir compte de la surface à carreler. Par exemple, pour une grande terrasse, il est préférable d’opter pour des modèles de grande taille.

Concernant l’apparence, le format carré est recommandé si vous souhaitez une continuité avec votre revêtement intérieur. Par contre, si vous souhaitez rester dans un style traditionnel, vous pouvez opter pour des modèles en lame de parquet. Ces derniers imitent parfaitement les revêtements en bois. Toutefois, ils demandent un entretien régulier et minutieux pour conserver leur beauté.

La qualité du carrelage

Votre terrasse sera exposée à de nombreuses intempéries (pluie ou encore grêle), mais aussi les nombreux passages à pieds des habitants. Pour être certain qu’elle ne s’abimera pas vite, vous devez donc porter une attention particulière à sa résistance. Elle est déterminée par certaines normes qui définissent également les niveaux d’adhérence.

La résistance à la glissance

Le risque de glissade sur une terrasse est très élevé, surtout au bord d’une piscine. Les normes ABC et R sont celles qui indiquent les niveaux d’adhérence, respectivement pour les pieds nus et ceux chaussés.

Un carrelage de qualité doit posséder un bon niveau d’adhérence à la glissade. Pour le vérifier, il faudra vous fier aux classements des normes. Pour les pieds chaussés, votre terrasse extérieure doit être numérotée R10. Par rapport aux pieds nus, une notation minimale de A+ B est suffisante pour votre sol extérieur.

La résistance au passage

Enfin, vous devrez considérer la fréquence de passage sur la terrasse. La norme UPEC vous permettra de déterminer la solidité de votre carrelage. Ses performances sont évaluées sur la base de quatre critères :

  • l’usure (U) ;
  • le poinçonnement (P) ;
  • la résistance à l’eau (E) ;
  • et la résistance aux agents chimiques (C).

Des indices (allant de 1 à 4) vous aident pour identifier le niveau de votre carrelage. Par exemple, pour l’usure, la numérotation U4 indique une résistance parfaite. Ainsi, plus le chiffre est élevé, plus le niveau de résistance est bon.

Leave a Comment